Actualités

11 Aou, 2006

Communiqués

Petter Solberg cinquième malgré tout !

Petter Solberg est le mieux placé des trois pilotes du Subaru World Rally Team au terme de la première étape du Rallye d’Allemagne. Le Norvégien est cinquième du classement provisoire. Il doit ce résultat au travail réalisé par les mécaniciens durant la nuit pour réparer les dégâts subis hier dans un accident au shakedown. Solberg a pris le départ du rallye ce matin avec une Impreza immaculée, qui n’a pas connu le moindre problème sur l’ensemble de la journée. Chris Atkinson a gagné en confiance sur asphalte tout au long de cette première journée de course. L’Australien est neuvième, juste une place devant Stéphane Sarrazin qui a été confronté à des choix de pneus inadaptés alors que les conditions météo étaient particulièrement délicates et imprévisibles. 

Petter Solberg : « Après mon accident lors du shakedown, j’étais déjà très heureux de pouvoir me présenter au départ ce matin. Ensuite, la pluie a été décisive car elle a permis à certains pilotes de faire les bons choix de pneus. D’autres ont été moins chanceux de ce point de vue. J’ai le sentiment que notre voiture a bien progressé mais nos choix de pneus ne nous ont pas aidé. Demain, je vais vraiment faire le maximum. Je pense qu’un podium est encore possible. Nous devrons juste faire les bons choix de pneus. » 

Stephane Sarrazin : « Ce matin, je suis parti avec des pneus pluie sur des routes qui ont séché et cet après-midi j’avais des slicks sur des routes en grande partie détrempées. En fait, les conditions météo étaient très instables, si bien que je n’avais pas les bons pneus au bon moment. C’est dans la septième spéciale que la situation a été la plus difficile. J’ai fait un tête-à-queue et perdu une vingtaine de secondes. La route était complètement détrempée et c’était incroyablement glissant en slicks. Pour demain, mon espoir est d’avoir les bons choix de pneus. » 

Chris Atkinson : « J’ai eu de bonnes informations pour les choix de pneus cet après midi mais nous nous sommes tout de même fait un peu surprendre par le mauvais temps. Nous nous élancions parmi les derniers et nous avons eu des conditions particulièrement humides. Nous avons perdu un peu de temps. Mais nous sommes neuvièmes et nous nous sommes montrés compétitifs par rapport à nos équipiers. C’était notre objectif. » 

Classement première étape : 1. Loeb-Elena (Citroën Xsara) 1h20’35’’0 -2. Sordo-Marti (Citroën Xsara) à 42’’7 -3. Gardemeister-Honkanen (Citroën Xsara) à 2’06’’0 -4. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) à 2’11’’4 -5. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 2’23’’1 -6. Stohl-Minor (Peugeot 307) à 2’29’’4 -7. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 2’48’’6 -8. Aigner-Wicha (Skoda Fabia) à 2’55’’5 -9. Atkinson-Macneall (Subaru Impreza) à 3’10’’7 -10. Sarrazin-Prevot (Subaru Impreza) à 3’43’’6.