Actualités

9 Aou, 2006

Communiqués

Rentrée estivale pour les WRC

Après un très long break de neuf semaines, le Championnat du Monde des Rallyes reprendra dans le cadre du Rallye d’Allemagne dont le départ de la première étape sera donné le 11 août prochain. Cette neuvième manche du championnat se distingue par un parcours asphalte extrêmement typé. Petter Solberg, Stéphane Sarrazin, nominés pour les points, ainsi que Chris Atkinson y défendront les couleurs de Subaru. 

Le Deutschland Rallye a la particularité de comporter des spéciales asphaltes très différentes. La première étape se déroule sur de glissantes petites routes serpentant dans les vignes de Moselle alors que la seconde traverse le vaste camp militaire de Baumholder dont les routes habituellement fréquentées par les tanks, sont cassantes et piégeuses, surtout en cas de pluie. La troisième et dernière étape a lieu sur un tracé plus roulant dans les forêts du Saarland. 

Si la trêve estivale a été longue, le championnat WRC repart à une cadence pour le moins soutenue. 42 heures, seulement, après l’arrivée du Deutschland Rallye, les équipages entameront les reconnaissances de la manche suivante, en Finlande. Ce timing extrêmement serré a contraint les organisateurs à réduire de 6 à 4 le nombre de spéciales disputées le dimanche, afin que les équipes puissent partir à temps vers la scandinavie. 

Petter Solberg a déjà disputé le Rallye d’Allemagne à quatre reprises. Stéphane Sarrazin a couru pour la première fois ce rallye en 2004 au volant d’une Subaru Impreza privée. Il y avait obtenu une neuvième place d’autant plus remarquée qu’il s’agissait de sa toute première participation à une manche WRC. Chris Atkinson a découvert ce rallye l’an dernier. L’Australien conduira une Impreza WRC2005 alors que Stéphane Sarrazin et Petter Solberg disposeront de la version 2006. 

Petter Solberg : « Cette année, nous n’avons pas eu de si bons résultats sur asphalte et le plus important en Allemagne sera donc de progresser. Nous avons effectué deux journées d’essais en Allemagne, fin juillet, qui nous ont permis de trouver quelques améliorations qui seront très importantes pour nous. J’apprécie ce rallye même si je n’y ai pas connu beaucoup de réussite jusqu’à présent. » 

Stéphane Sarrazin : « C’est dans cette épreuve que j’ai débuté en WRC en 2004. C’est un rallye asphalte difficile car les routes y sont glissantes et délicates. Il faut vraiment être très concentré. J’apprécie plus particulièrement la seconde étape avec les spéciales du camp militaire de Baumholder qui sont très exigeantes sur le plan du pilotage. L’année dernière, nous avons signé de bonnes performances dans ce rallye. Cette année, il serait bien de pouvoir finir parmi les cinq premiers. » 

Chris Atkinson : « L’année dernière, je disputais en Allemagne mon premier rallye asphalte. Cette année, je reviens avec une expérience beaucoup étoffée de ce type de surface puisque j’ai couru en Espagne, en Corse, au Monte-Carlo, en Irlande. J’ai aussi disputé les 24 Heures du Nürburging. Ce circuit de 25 kilomètres donne beaucoup d’occasions de travailler les trajectoires et les réglages de la voiture... Je n’ai en revanche pas accompli d’essais asphalte avant l’Allemagne. Notre objectif pour cette épreuve sera d’abord de finir, et si possible dans les points. »