Actualités

21 Mar, 2006

Communiqués

Petter Solberg et Stéphane Sarrazin en chasse pour un podium

Cinq mois après sa dernière visite en Espagne, le championnat WRC revient pour disputer le Rallye de Catalogne. Cette quatrième manche de la saison est la première à se dérouler sur un parcours 100% asphalte, si on excepte le Monte-Carlo et ses conditions hivernales. Le Subaru World Rally Team cherchera à réaliser un nouveau podium après la seconde place obtenue par Petter Solberg au Mexique. Stéphane Sarrazin avait fait sensation dans cette épreuve en 2004, quand il avait fini quatrième au volant d’une Subaru Impreza privée. Une troisième Subaru Impreza WRC, version 2005, sera confiée au pilote australien Chris Atkinson. 

Les routes du rallye de catalogne ont changé à plusieurs reprises au cours de ces dernières années. En 2005, la plaque tournante du rallye s’est déplacée de 200 kilomètres plus au sud, depuis la Costa Brava vers la Costa Daurada, pour y retrouver des spéciales qui n’avaient plus été utilisées depuis une dizaine d’années. La majorité du tracé est située dans les montagnes de la région de Taragone. 

Petter Solberg : “Mon premier objectif est de viser le podium. Si Marcus et Sébastien pouvaient se classer derrière moi, ce serait parfait ! Mais cela sera difficile, bien entendu. Notre résultat était très bon au Mexique et nous avons récemment réalisé en Italie des tests asphalte encourageants. J’ai eu un bon feeling avec la voiture au cours de ces essais. Nous avons accompli des progrès que nous pourrons évaluer plus précisément en Espagne.” 

Stéphane Sarrazin : “Nous avons travaillé sur les réglages en obtenant des résultats prometteurs que nous pourrons mettre en application en Espagne. Je pense que nous pouvons nous classer parmi les cinq premiers et peut-être même nous battre avec les trois premiers. J’espère améliorer mon résultat du Monte-Carlo et aider Subaru à réaliser un bon score au championnat constructeurs. ” 

Chris Atkinson : “ L’année dernière, j’étais satisfait de mes performances dans ce rallye, auquel je participais pour la première fois. J’aborde la course dans des conditions différentes cette année. Le fait d’avoir disputé récemment le Rallye d’Irlande m’a permis d’étoffer mon expérience et ma compréhension du pilotage sur asphalte, en particulier sur routes mouillées. Cela nous aidera en Espagne, surtout ni nous rencontrons des conditions météo comparables à celles que nous avons vécues en Irlande....”
Back