Actualités

23 Jan, 2006

Communiqués

Une bonne dernière étape pour Chris Atkinson et Stéphane Sarrazin

Le Subaru World Rally Team a fini le Monte-Carlo 2006 sur une note positive et encourageante pour les manches à venir. Stéphane Sarrazin s’est classé cinquième après avoir signé d’excellentes performances en spéciales dans la dernière étape, dont trois troisièmes meilleurs temps. Il ne lui a manqué qu’une petite seconde pour signer le scratch dans l’ES17. Grâce à son résultat, le Français a marqué des points au double championnat constructeurs et pilotes. Il conduisait pour la première fois la nouvelle Subaru Impreza WRC2006 qui n’avait jamais été alignée en course. L’Australien Chris Atkinson, qui découvrait le Monte-Carlo, termine à une très belle sixième place. La prochaine manche du championnat se disputera en Suède dans une dizaine de jours. Petter Solberg est le tenant du titre dans cette épreuve qui promet d’être extrêmement spectaculaire. 

Stéphane Sarrazin : « Je suis heureux de finir le rallye dans les points avec ma nouvelle voiture. C’est une bonne chose pour l’équipe. Nous n’avons pas eu de problèmes mécaniques mais nous avons été piégés par les conditions atmosphériques et nos choix de pneus durant dans la première étape. Mais cela fait partie du jeu dans cette course. Ce rallye a dans l’ensemble été très difficile avec de constants changements d’adhérence. Conduire sur la neige ou la glace en slicks n’est pas un exercice aisé. Mais j’ai montré que je peux me hisser dans le haut du tableau dans ces conditions. Je dois faire beaucoup d’essais avant la Corse et l’Espagne et j’attends avec impatience ces prochaines compétitions. » 

Chris Atkinson : « Je suis vraiment très heureux de finir sixième et d’avoir obtenu autant de bons résultats en spéciales pour mon premier Monte-Carlo. Glenn et moi avons parfaitement respecté notre tableau de marche et avons beaucoup appris. Je vais aborder la prochaine manche en Suède, dans de bonnes dispositions psychologiques. La Suède était la première course que je disputais avec l’équipe, l’année dernière, et j’avais été plutôt dans le coup. Le type de parcours me convient mieux que celui du Monte-Carlo.» 

Classement final : 1. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) 4h11’43’’9 -2. Loeb-Elena (Citroën Xsara) à 1’01’’8 -3. Gardemeister-Honkanen (Peugeot 307) à 1’23’’1 -4. Stohl-Minor (Peugeot 307) à 1’42’’3 -5. Sarrazin-Prévot (Subaru Impreza) à 3’20’’2 -6. Atkinson-MacNeall (Subaru Impreza) à 5’02’’4 -7. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 6’19’’5 -8. Sordo-Marti (Citroën Xsara) à 7’15’’2 -9. Pons-Del Barrio (Citroën Xsara) à 7’42’’8 -10. Panizzi-Panizzi (Skoda Fabia) à 9’29’’8, etc. 

Championnat constructeurs : 1. Ford, 14 points -2. Kronos Citroën, 11 pts -3. Omv Peugeot, 6 pts -4. Subaru, 5 pts -5. Red Bull Skoda, 3 pts. 

Championnat pilotes : M.Grönholm, 10 points -2. S.Loeb, 8 pts -3. T.Gardemeister, 6 pts -4. M.Stohl, 5 pts -5. S.Sarrazin, 4 pts -6. C.Atkinson, 3 pts -7. M.Hirvonen, 2 pts -8. D.Sordo, 1 pt.