Actualités

28 Aou, 2005

Communiqués

Petter Solberg et Stéphane Sarrazin dans les points

Sérieusement retardé hier dans la deuxième étape, Petter Solberg a poursuivi aujourd’hui une très solide remontée. Le Norvégien a achevé le rallye Deutschland en septième position. Stéphane Sarrazin semblait bien parti pour obtenir le même résultat, avant que la rupture d’un arbre de roue lui fasse perdre une place. Pour son premier rallye mondial sur asphalte, Chris Atkinson finit onzième. 

Hier, un problème de sélecteur de vitesses, survenu dans la huitième spéciale, avait fait plonger Petter Solberg de la quatrième à la treizième place. Déterminé à remonter, le Norvégien a attaqué jusqu’à la fin, ainsi qu’en témoigne son temps scratch réalisé dans l’avant dernière spéciale du rallye. Stéphane Sarrazin a également entamé la dernière journée de course à un rythme particulièrement soutenu. Il a signé un excellent troisième meilleur chrono dans la première spéciale du jour, puis un quatrième dans la suivante. Il semblait avoir pris une option définitive sur la septième place quand la rupture d’un arbre de roue, qui s’est produite dans l’ES17, lui a fait perdre près d’une demie minute dans cette spéciale puis encore plus d’une minute dans les deux épreuves suivantes. Le Français termine ainsi huitième, juste derrière son équipier norvégien. Mais l’ensemble de ses performances est riche en promesses avant les deux prochains rallyes asphalte, le Tour de Corse et la Catalogne, qu’il disputera au volant de la Subaru Impreza WRC2005. 

Petter Solberg : « Nous avions convenu avec Stéphane de ne pas nous battre pour la septième place, qu’il méritait. Mais il a eu la malchance de casser un arbre de roue. Cette dernière étape s’est mieux déroulée que les deux premières. Les spéciales étaient plus étroites et plus sinueuses et elles nous convenaient mieux. Désormais, un gros travail nous attend pour le Rallye de Grande-Bretagne que je vais essayer de gagner pour la quatrième fois ! » 

Stéphane Sarrazin : « Il est vraiment dommage que j’ai eu ce problème de cardan qui m’a fait perdre une place aujourd’hui. Mais je suis satisfait dans l’ensemble des chronos que j’ai réalisé, même si le résultat final n’est pas formidable en tant que tel. Je sais que je peux me battre avec les meilleurs. Je me sentais bien avec la voiture. Son comportement est très bon et elle est facile à conduire. J’attends désormais avec impatience les prochains rallyes de Corse et d’Espagne où nous devrions pourvoir signer de bons résultats. » 

Classement final : 1. Loeb-Elena (Citroën Xsara) 3h27’13’’-2. Duval-Smeets (Citroën Xsara) à 37’’4 -3. Grönholm-Rautiainen (Peugeot 307) à 2’04’’8 -4. Märtin-Park (Peugeot 307) à 4’09’’4 -5. Galli-D’Amore (Mitsubishi Lancer) à 5’03’’6 -6. Kresta-Tomanek (Ford Focus) 5’12’’3 -7. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 7’48’’1 -8. Sarrazin-Giraudet (Subaru Impreza) à 8’34’’1 …-11. Atkinson-Macneall (Subaru Impreza) à 10’33’’0, etc.