Actualités

26 Aou, 2005

Communiqués

Petter Solberg au pied du podium, Stéphane Sarrazin malchanceux

Petter Solberg s’est battu tout au long de la première étape du rallye Deutschland pour finir la journée à la quatrième place du classement provisoire. Stéphane Sarrazin avait bien débuté le rallye en signant d’excellents chronos. Mais il n’a pas eu de chance : un problème de frein à main dans l’ES3 puis une sortie de route dans l’ES6 lui ont coûté un temps précieux. 

Le Français, qui retrouvait ce matin en Allemagne, le terrain où il avait effectué ses débuts mondiaux l’an dernier, a entamé la première étape en réalisant le sixième meilleur chrono, juste devant Petter Solberg qui a perdu quelques secondes en sortant de la route dans cette spéciale. Dans le deuxième chrono de la matinée, Stéphane a de nouveau signé le sixième meilleur temps. Il était à cette même place au classement provisoire quand un levier de frein à main défaillant lui a fait perdre une bonne minute dans les nombreuses épingles de l’ES3. Relégué à la onzième place du classement général à la suite de cet incident, il était remonté en dixième position après l’ES4 (neuvième temps dans la spéciale) avant qu’une sortie de route ne freine son élan dans l’ES5. Le Français a dû attendre l’aide de spectateurs pour remettre sa voiture sur la route et a perdu environ deux minutes et demie dans cette mésaventure. 

Petter Solberg : « Je n’ai pas eu de problème majeur aujourd’hui. Le comportement de ma voiture était bon et je pense que nous avons fait les bons choix de pneus. Nous ne prévoyons donc pas de faire de gros changements sur le plan technique pour demain. C’est un peu frustrant de ne pas pouvoir être mieux placé au classement. Pourtant, j’ai essayé… » 

Stéphane Sarrazin : « J’étais très heureux de mes premiers chronos. Mais j’ai eu un problème de frein à main puis j’ai de nouveau perdu du temps en restant bloqué après être sorti dans la cinquième spéciale. Je n’attaquais pas trop, mais la route était sale à cet endroit et j’ai commis une petite faute. Je suis parti en tête-à-queue. Nous avons eu besoin de l’aide des spectateurs pour pouvoir reprendre la route et continuer. J’avais fait de bons choix de pneus et la cadence était bonne. Je suis impatient de repartir demain. » 

Chris Atkinson : « J’ai fait ce que j’avais prévu aujourd’hui. Pour mon premier rallye mondial sur asphalte, je voulais rester prudent pour acquérir le plus possible d’expérience. » 

Classement première étape : 1. Loeb-Elena (Citroën Xsara) 1h09’54’’-2. Duval-Smeets (Citroën Xsara) à 11’’7 -3. Grönholm-Rautiainen (Peugeot 307) à 1’11’’5 -4. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 2’25’’1 -5. Gardemeister-Honkanen (Ford Focus) à 2’31’’0 –6. Kresta-Tomanek (Ford Focus) à 2’37’’2 -7. Märtin-Park (Peugeot 307) à 2’44’’5 -8. Galli-D’Amore (Mitsubishi Lancer) à 2’- …14. Sarrazin-Giraudet (Subaru Impreza) à 5’40’’4 -15. Atkinson-Macneall (Subaru Impreza) à 6’23’’4, etc.
Back