Actualités

26 Jui, 2005

Communiqués

Le challenge est reporté pour l’Argentine

Après trois journées de course difficiles, Petter Solberg s’est classé neuvième du Rallye Acropole dont l’arrivée a été jugée cet après-midi. En dépit de tous ses efforts, le Norvégien, qui était le tenant du titre en Grèce, n’est jamais parvenu à regagner le temps perdu en début de rallye. Son attention est désormais portée sur le prochain rendez-vous du calendrier fixé en Argentine. Stéphane Sarrazin a réalisé une probante performance pour son deuxième rallye sur terre. Bien que subissant le désavantage de s’élancer parmi les premières voitures dans les quatre spéciales de la dernière étape, le Français a continué de progresser en performance et en confiance. Il termine treizième du classement final après être reparti samedi matin dans le cadre de la réglementation « Superally ». 

Petter Solberg : « Je suis bien sûr déçu de mon résultat. Mais il ne faut plus y penser et nous concentrer sur l’Argentine. J’ai de nombreuses raisons d’être confiant pour ce prochain rendez-vous. Je sais que je peux gagner. Alors que nous abordons la deuxième moitié de la saison, il est vrai que j’aurais aimé réduire mon retard au championnat sur Sébastien, mais rien n’est perdu. » 

Stéphane Sarrazin : « Vendredi et samedi, j’ai eu quelques problèmes dans mes choix de pneus et j’ai subi quelques crevaisons qui ont cassé mon rythme sur ce rallye mais le fait de pouvoir repartir le samedi dans le cadre de la réglementation Superally m’a donné plus de temps pour travailler sur les réglages de la voiture et je pense que cela a été bénéfique. Je suis dans l’ensemble satisfait de ma performance. J’ai le sentiment de bien progresser et je suis confiant pour l’avenir. » 

David Lapworth (Dirigeant SWRT) : « Petter a vécu une course frustrante. Après des problèmes rencontrés en début de course, il n’a pas vraiment pu montrer ce dont il était capable sur ce terrain. Il serait d’autre part très facile de sous-estimer la performance de Stéphane dont les résultats ne reflètent pas la valeur de sa prestation. Ses chronos dans les dernières spéciales étaient impressionnants compte tenu de la position qu’il occupait sur la route. S’il continue de progresser ainsi, il deviendra un compétiteur aussi sérieux sur la terre que sur l’asphalte. » 

Classement : 1. Loeb-Elena (Citroën Xsara) 4h12’53’’7 -2. Gardemeister-Honkanen (Ford Focus) à 1’36’’2 -3. Sainz-Marti (Citroën Xsara) à 2’11’’1 -4. Grönholm-Rautiainen (Peugeot 307) à 2’56’’4 -5. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 3’13’’2 -6. Rovanperä-Pietilainen (Mitsubishi Lancer) à 3’44’’4 -7. Galli-D’Amore (Mitsubishi Lancer) à 5’09’’6 -8. Martin-Park (Peugeot 307) à 5’37’’5 -9. P.Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 6’03’’0 …-13. Sarrazin-Giraudet (Subaru Impreza) à 16’58’’8 , etc. 

Championnat pilotes : 1. S.Loeb, 65 pts -2. P.Solberg, 42 pts -3. T.Gardemeister, 39 pts -4. M.Martin, 39 pts -5. M.Grönholm, 37 pts, etc. 
Championnat constructeurs : 1. Citroën, 84 pts -2. Peugeot, 79 pts -3. Ford, 57 pts -4. Subaru, 47 pts -5. Mitsubishi, 37 pts -6. Skoda, 8 pts.
Back