Actualités

25 Jui, 2005

Communiqués

Une mauvaise journée pour le Subaru World Rally Team

A l’issue d’une première étape décevante pour l’équipe officielle Subaru, Petter Solberg occupe la quatorzième place du classement provisoire alors que deux étapes restent encore à disputer. Les chances de bon résultat pour Petter ont fondu comme neige au soleil quand il est sorti large dans un fossé lors de la deuxième spéciale du rallye. Un peu plus tard, un arbre de roue endommagé a sérieusement compromis sa tentative de remontée. Chris Atkinson et Stéphane Sarrazin ont atteint leur objectif visant à apprendre. Tous deux ont connu des incidents qui les ont empêchés de finir l’étape. Après avoir endommagé sa suspension arrière à la suite d’une crevaison et perdu de ce fait plus de deux minutes dans l’ES6, Stéphane Sarrazin a préféré abandonner avant le départ de la dernière spéciale et permettre ainsi à son équipe de réparer. Le Français et son équipier Atkinson espéraient pouvoir repartir demain dans le cadre de la réglementation Superally. 


Petter Solberg : « On a eu vraiment beaucoup de malchance, trop de choses se sont accumulées contre nous. Tout ce que nous avions envisagé n’a pas fonctionné et je suis profondément déçu. Endommager un arbre de roue à un moment aussi critique de la journée, avec trois spéciales à couvrir devant nous, ne m’a laissé aucune chance de me battre. C’est dur à accepter mais c’est comme çà. Désormais, il me reste à me reconcentrer et à finir la course du mieux que je le peux. Ce rallye a montré que beaucoup de choses peuvent se produire.» 

Chris Atkinson : « Mon objectif dans ce rallye était d’atteindre l’arrivée et c’est pourquoi je roulais sans trop prendre de risques. Les événements se déroulaient comme prévu mais nous avons effectué quelques changements de réglages à l’assistance de la mi-journée ce qui, je pense, avait rendu ma voiture trop souple. J’arrivais à m’adapter à son comportement mais à la fin de la sixième spéciale, j’ai eu un problème moteur et mon équipe a estimé qu’il valait mieux ne pas chercher à poursuivre dans ces conditions avant que les techniciens ne se penchent sérieusement sur le problème. » 

Stéphane Sarrazin : «La voiture me paraissait très bien aujourd’hui. Hormis nos crevaisons, nos chronos étaient bons et je suis donc satisfait dans l’ensemble. Les réglages de la voiture me convenaient vraiment très bien. Je suis optimiste pour demain.»
Back