Actualités

26 Avr, 2005

Communiqués

Trois Subaru officielles en Sardaigne

Le Subaru World Rally Team engagera trois Subaru Impreza WRC officielles au Rallye de Sardaigne, cinquième des seize manches du Championnat du monde 2005. Petter Solberg prendra le départ de la compétition en position de leader du championnat pilotes. Les deux autres Impreza officielles seront conduites par Chris Atkinson et Stéphane Sarrazin. Le Français disputera à cette occasion son premier rallye de championnat du monde sur terre. 

Petter Solberg, qui a remporté deux des quatre premières manches de la saison aura de nouveau une belle occasion de signer un bon résultat en Italie. Le Norvégien avait dominé cette course l’an dernier alors qu’elle comptait pour la première fois pour le championnat du monde. Subaru a souvent signé de bonnes performances dans ce rallye qui était connu autrefois sous le nom de Costa Smeralda. Piero Liatti y avait enlevé en 1994 le tout premier succès international de l’Impreza groupe A. Les Finlandais Juha Kankkunen et Markku Alen ont également gagné cette course sous les couleurs de la marque japonaise. 

Petter Solberg : « Cette année, je pense avoir de nouveau une chance de gagner en Sardaigne. Le parcours est très différent de celui de Nouvelle Zélande, il est plus étroit et plus sinueux. Il fera plus chaud également. Tous ces paramètres seront favorables pour nos pneus. Je vais devoir une nouvelle fois m’élancer le premier sur la route. Mais c’est le prix à payer lorsqu’on mène au championnat alors je ne veux pas me plaindre ! » 

Chris Atkinson : « Je suis heureux d’avoir signé plusieurs temps scratch en Nouvelle-Zélande. J’ai beaucoup appris dans cette course. En Sardaigne, où je pourrai compter sur l’expérience de mon équipe, je vais essayer d’être très constant dans mes performances tout au long du week-end. Si j’arrive à tenir la même cadence qu’en Nouvelle Zélande le premier jour, notre classement devrait être bon…Entre chaque rallye, j’analyse tout ce que nous avons appris dans la course précédente pour en tirer profit dans la suivante. Et cela se passe bien. » 

Stéphane Sarrazin : «J’ai récemment effectué des essais terre en Angleterre et en Espagne. Rouler sur cette surface avec une WRC était une expérience nouvelle pour moi et je suis heureux du travail que nous avons réussi à faire en peu de temps. Je n’ai pas couru au Mexique et en Nouvelle Zélande mais j’ai participé aux reconnaissances de ces deux courses. Cela nous a permis de travailler le nouveau système de notes que nous avons spécialement mis au point pour la terre. Tout se présente très bien pour notre premier rallye sur cette surface que je vais aborder avec confiance mais aussi, bien sûr, avec humilité compte tenu de mon manque d’expérience.»
Back