Actualités

22 Jan, 2005

Communiqués

Petter Solberg en lutte, Stéphane Sarrazin retardé

Avec cinq spéciales totalisant 128 kilomètres, sa seconde étape était la plus longue du Rallye Monte-Carlo. Petter Solberg a bataillé toute la journée pour finir à la quatrième place à une poignée de secondes du troisième. L’espoir de finir demain sur le podium est donc toujours d’actualité pour le champion du monde 2003. Stéphane Sarrazin a en revanche perdu beaucoup de temps sur une sortie de route survenue dans la deuxième spéciale de la journée et n’a pas pu courir les autres épreuves. Mais il reste en course et poursuivra le rallye demain. 

Stéphane Sarrazin était neuvième du classement provisoire quand il a pris ce matin le départ de la seconde étape. Il a été victime d’un tout droit et a heurté la barrière de sécurité à un kilomètre de la fin de la sixième épreuve spéciale, Toudon-Saint Antonin. L’accident s’est produit à faible vitesse mais un bras de direction a été endommagé dans le choc. Aidé par son équipier Patrick Pivato, qui est un excellent mécanicien, le pilote a réussi à réparer sur place et rallier la fin de la spéciale. Mais l’équipage n’a pas été en mesure de finir l’étape. En vertu du nouveau règlement de la FIA, le pilote Subaru s’est vu attribuer l’équivalent du temps scratch plus une pénalité forfaitaire de cinq minutes pour chaque épreuve spéciale non courue, ce qui le place 23ème position à 23’17 du leader. « Je suis déçu car cette petite erreur a eu de lourdes conséquences. Mais je suis heureux de pouvoir poursuivre demain. Je vais en profiter pour continuer d’en apprendre encore plus sur la voiture et ses réglages avec l’objectif de m’améliorer encore. » 

Classement provisoire officieux : 1. Loeb-Elena (Citroën Xsara) 2h50’34’’8 -2. Grönholm-Rautiainen (Peugeot 307) à 1’54’’7-3. Gardemeister-Honkanen (Ford Focus) à 2’08’’3 -4. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 2’17’’5–5. Panizzi-Panizzi (Mitsubishi Lancer) à 2’45’’1 -6. Martin-Park (Peugeot 307) à 3’44’’3 -7. Kresta-Tomanek (Ford Focus) à 4’24’’1 -8. Bengué-Escudero (Skoda Fabia) à 4’58’’1 -9. Rovanpera-Pietilainen (Mitsubishi Lancer) à 6’10’’2 -10. Stohl-Minor (Citroën Xsara) à 7’13’’7, etc.